Pâte morte

Cuire doucement et longtemps la viande donne parfois (souvent) des super résultats. Une techniques sympa pour éviter de se rater est d'enfermer la viande dans une pâte morte.

NOTE mars 2018: les stats de visites de ce billet m'ont intrigué récemment... quelques gros pics sur le blog alors que je n'ai rien fait... Donc mea culpa, je n'avais pas fait mon travail correctement: cette recette qui m'a été refilée sur un bout d'enveloppe serait en fait issue d'une émission de M6 avec Norbert, "Commis d'office". Donc acte. Mais c'est bon quand même.

Cette pâte marche très bien avec de l'agneau (une épaule par exemple). Le principe est adaptable assez facilement en ajustant les épices.

Les ingrédients de la pâte :

  • 1 kg de farine ;
  • 2 oeufs (il faut séparer blancs & jaunes) ;
  • 2 cuillères à café de sel ;
  • 400 ml d'eau ;
  • plein d'épices :
    • 1 cuillère de curry ;
    • 1 cuillère de curcuma ;
    • 1 cuillère de cumin ;
    • 1/2 cuillère de cannelle (pas plus, ça déséquilibre le mélange d'épices ) ;
  • 1 poignée de raisins blonds.

Pour l'ordre, c'est super facile

  1. Mettre tout le sec dans un grand saladier et bien mélanger pour que les épices se répartissent bien dans la pâte ;
  2. Ajouter les blancs d'oeuf (ça amène du liant à la pâte) ;
  3. Ajouter de l'eau

Une fois que la pâte est prête, le mieux est de la laisser reposer une demi heure.

Faire saisir la viande. Le mieux, c'est départ à froid dans une grosse cocotte en fonte pour bien faire caraméliser la viande.

Etaler la pâte, mettre un lit de raisin blanc au milieu et poser la viande saisie. Refermer la pâte en veillant bien à ce que la viande soit le mieux enrobée possible, pour qu'elle cuise à l'étouffée. Badigeonner de jaune d'oeuf.

Enfourner à 180°C pendant une heure et demi (à faire varier selon les goûts).

Casser la pâte et voila.

Haut de page